mardi 16 mars 2010

Il a bien fallu, no.1: Queen of the Amazon

Sorte de proto-Indiana Jones moralisateur et ethnocentrique avec beaucoup de footages recyclés d'autres films, Queen of the Amazon (Edward Finney, 1947) suit les aventures d'un héros de safari chauvin, raciste et ne possédant aucune notion de géographie (il chasse le tigre en Afrique!) qui se fait engager par une charmante dame qui voudrait retrouver son fiancé perdu dans une expédition.
Notre aventurier est récalcitrant à offrir ses virils services à la dame en détresse:
Et vous savez comment la dame en question répond à cette conversation insultante et saisie sur le vif? Elle prouve à tout le monde qu'elle sait mieux tirer du pistolet qu'un homme en faisant mouche à la perfection sur 10 cibles. Durant cette scène, seul moment d'intérêt dans un film essentiellement ennuyant, la comédienne a quelque chose de terriblement sexy et frondeur dans l'oeil.
Allez savoir pourquoi, mais la scène m'a donné une surprenante turgescence. Je ne blague pas. Totalement incrédule, l'érection ne voulait pas me quitter. Suis-je devenu érotomane à ce point? Il semble bien que oui. Bref, j'ai promptement entrepris de me satisfaire en regardant cette scène. Je me suis dit que ce n'était pas plus étrange que ces gens se satisfaisant en regardant des culturistes s'enfoncer des courgettes dans le rectum (c'est en fait faux...c'est infiniment plus étrange). Alors que je m'activais, j'avais vaguement l'impression que la dame me trouvait mignon et ridicule à la fois......ce qui m'a fait exploser comme un tube de pâte de croissant Piilsbury coincé dans une porte de char.

J'ai déchargé en faisant pause sur ce plan, qui me semblait tellement insultant:


C'est à ce moment que j'ai eu une idée fulgurante, encore plus que mon viendu.

Dorénavant sur ce blogue, au gré de mes fantaisies, je vous tiendrai fort bien au parfum de mes étranges habitudes cinématonaniques dans une chronique intitulée, Il a bien fallu. Soyez les bienvenus et venez en grand nombre!

PS: La comédienne en question se nomme Patricia Morison et elle fut celle avec la plus longue chevelure d'Hollywood (39 pouces).

2 commentaires:

  1. Mais c'est complètement débile! Putain, j'adore!

    RépondreSupprimer
  2. There's a chance you are qualified to receive a $1,000 Amazon Gift Card.

    RépondreSupprimer