mercredi 23 février 2011

Notre émission du 23 février: Esperanto et cinéma- Incubus....et les autres?


POUR ÉCOUTER CETTE ÉMISSION, CLIQUER ICI

Les huit premières minutes du film Angoroj (Angoisses, 1964), premier long métrage de fiction tourné entièrement en Espéranto. Le film est à peu de chose près introuvable. On remercie les braves âmes qui ont mis cet extrait sur Youtube.


Ĉu vi parolas Esperanton? Mi ne komprenas vin

Outre les linguistes de haut-vol, les néo-hippies et autres glotte-trotteurs, qu'est-ce que le manant sait vraiment de l'Espéranto, cette langue moderne inventée de toute pièce dans le but utopique d'en faire une moyen de communication international? 
 Avant de préparer notre émission cette semaine, nous n'en savions à peu près que ça. Cependant, nous connaissions aussi un long-métrage, Incubus, dont nous voulions parler depuis un bon bout de temps. Réalisé par Leslie Stevens (créateur  de la série The Outer Limits) avec William Shatner, c'est le deuxième film de l'histoire entièrement réalisé avec des dialogues en espéranto.  Film d'auteur éthéré, passant à tort pour une série B, ce drame surnaturel aux accents bergmaniens a connu plus d'un déboire et sa survie, hautement improbable, ne s'est pas faite sans laisser derrière une certaine  amertume. Une bien sombre bénédiction, en somme.
 De toutes ces improbables conjugaisons, il reste une histoire qui semble tirée d'une légende ancestrale, dans un lien inconnu à la langue étrange, qui pourrait se passer à n'importe quelle époque. Une analyse sérieuse du film restait encore à faire, mais plus encore, une évocation de la place minime et significative qu'occupe l'Espéranto au cinéma.
 
Pour nous écouter cette semaine, cliquez ICI 



9 commentaires:

  1. Pour savoir plus sur l'Espéranto et le cinema, vous pouvez lire:
    http://www.delbarrio.eu/cine.htm (en espagnol) ou http://www.delbarrio.eu/cinema.htm (en anglais)

    RépondreSupprimer
  2. Avec seulement 124 ans d'histoire, l'espéranto n'en est qu'à ses débuts. Malgré tout, il serait possible, à son égard, de paraphraser Corneille : "Mais aux langues bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années".
    Le sujet est non seulement très vaste, mais aussi tout à fait actuel, à tel point que deux films documentaires paraîtront d'ici quelques mois, l'un en France, par Dominique Gautier, l'autre aux EUA, par Sam Green. Dans les deux cas, ce ne sont pas des débutants.
    Pour en découvrir quelques facettes : L'espéranto au présent :
    Partie 1 : http://www.ipernity.com/blog/32119/211524
    Partie 2 : http://www.ipernity.com/blog/32119/249874
    Pour l'apprendre sur Internet : http://fr.lernu.net/

    RépondreSupprimer
  3. P.S. : Voir aussi, en français :
    Le cinéma espérantiste (sur Wikipédia) :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Cin%C3%A9ma_esp%C3%A9rantiste
    ou faire une recherche avec "esperanto cinéma"

    RépondreSupprimer
  4. Yes Esperanto is a young language, however many people do not realise how popular, as a living language, Esperanto is.

    The study course http://www.lernu.net is now receiving 120,000 hits per month.

    That can't be bad :)

    RépondreSupprimer
  5. Un commentaire pour signaler que l'émission ne se charge plus dans iTunes... Le lien ressort invalide... C'est que sur mon ordi, où d'autres ont-ils signalé ce problème...

    RépondreSupprimer
  6. Merci à tous de vos commentaires

    Cher Anonyme

    Désolé de la situation en ce qui concerne notre lien I-Tunes; c'est la station de Web-radio qui nous héberge, Choq.fm, qui s'occupe de gérer cet aspect. Nous sommes assez impuissant face à ce détail et nous nous en excusons.

    Reste qu'il est assez facile de simplement aller chercher nos émissions en allant sur notre page d'accueil de Choq.fm ici même
    http://choq.fm/7eantiquaire.html et de simplement appuyer sur téléchargement en faisant "enregistrer la cible du lien sous"...

    Nous espérons sincèrement que la situation sera régler promptement

    Merci de nous écouter

    RépondreSupprimer
  7. ...Ce que j'ai fait ces deux dernières semaines...Mais Itunes m'a rendu fainéant et je m'étais habitué à ce que mon Ipod se gave chaque jeudi (petit décalage d'une journée entre la diffusion de votre émission et sa disponibilité sur le logiciel sus-nommé) de la bonne parole dispensée par vous autres, cher Francis et Jean-Michel...

    RépondreSupprimer
  8. DAMN! Merci frère! Tu nous touches...là où ca fait du bien!!!!

    RépondreSupprimer
  9. Superbe film à la musique inoubliable (de Dominic Frontiere) et filmé par le défunt maitre de la lumière Conrad Hall (plusieurs fois oscarisé).

    Clément

    RépondreSupprimer