jeudi 28 juin 2012

Notre émission du 28 juin: SUPERMAN: I'ts a bird? It's a plane? NO! It's...It's...5000 comic-books lui étant dédiés, des milliers d'apparitions dans d'autres titres, 70 ans de film, des dizaines dessins animés, une décennie d'émissions de radio...

(Pour écouter notre émission à ce sujet, CLIQUER ICI)
...8 acteurs qui ont prêté leur peau au personnage, des centaines de mentions dans des chansons en tout genre, plusieurs en jeux vidéos...c'est même une comédie musicale. Une putain de comédie musicale d'une telle "kitscherie" qu'elle prend des proportions...cosmiques!
Mais trève d'énumérations; nous garderons ça pour l'émission de cette semaine. Le 7ème ne vous apprend rien en déclarant, avec la plus totale des convictions,  que Superman n'est plus simplement qu'un personnage. Des auteurs prolifiques n'ont cessé de le pousser vers une certaine transcendance, depuis bientôt 75 ans. Superman est désormais une idée totémique, le symbole de ce qu'il y a de meilleur dans le coeur des hommes, une idée d'une telle pureté qu'elle en est devenue presque virale. Absolument tout le monde connait le symbole, le nom, la légende. En fait (et voilà un concept qui est aujourd'hui régulièrement évoqué par les auteurs), Superman fonctionne comme un antidote: il suffit de voir le personnage, de penser à lui pour qu'une série de réflexions profondément humanistes et charitables  nous traversent l'esprit. Il est, après tout, le "premier" et ultime super-héros mais il est aussi une des grandes figures messianiques célébrées par le 20ème siècle. The american Jesus!
Tous les enfants sont passés par le même rituel, tout naturellement. Vous savez de quoi je veux parler pas vrai? Ce rituel là:
Une serviette sur les épaules et voilà! L'esprit gonflé à bloc par la force, la puissance, le sacrifice de soi.
Superman et le Père Noel; même combat! D'ailleurs, il suffit qu'un adulte porte le costume pour qu'un enfant, pendant une fraction de seconde, se demande si c'est "le vrai". Ceux qui ont porté le costume jadis, de George Reeves à Bob Holiday, ce sont souvent vus  "infectés" par le personnage.
C'est cette idée que célèbre le 7ème cette semaine, en parlant des multiples incarnations que le personnage aura eues à travers les décennies. Il sera moins question de parler des films de Superman que d'évoquer certains aspects de son évolution, des moments qui ont déterminé le personnage à l'extérieur des comic-book: des dessins animés des studio Fleischer à la célèbre émission de radio...
jusqu'aux possibles influences ...
...et pour finir en beauté, une analyse de fond de l'adaptation télé du "fameux" musical avec David Wilson dans le rôle titre...parce qu'il le faut, c'est vital!
Up up and AWAY!


On t'aime Superman

2 commentaires:

  1. merci,j'ai appris de nouvelles choses sur Superman "le freak de Metropolis" !

    RépondreSupprimer