dimanche 19 avril 2009

Geek Chronique no.0.5:Pull the switch Igor! (pourquoi il m'appelle Igor, ce savant fou? Je m'appelle Robert!)

Afin de me préparer pour notre émission sur le Hulk d'Ang Lee, j'ai regardé pour la première fois de ma vie tout les Frankensteins de la Universal, principale inspiration derrière le film. Quel plaisir... Les gens pensent que le Monstre ne peut être joué par quelqu'un d'autre que Boris Karloff. Il n'en est rien; Lon Chaney Jr est incroyable dans le rôle du monstre dans The Ghost of Frankenstein. Ceci dit, j'ai fait une découverte consternante. Il n'y a pas du tout de bossu servile s'appelant Igor dans aucun des films de Frankenstein. No joke. Le premier film à avoir fait ça, c'est la parodie de Mel Brooks Young Frankenstein avec Marty Feldman dans le rôle du pauvre bossu.
En outre, il y a bel et bien un bossu dans le premier film, mais il se nomme Fritz.

Le même comédien joue un autre bossu dans Bride of... qui s'appelle Karl. Ensuite, un personnage nommé Ygor joué par Bela Lugosi apparaît bel et bien dans les films suivants mais c'est un vilain gitan velu qui n'a rien à voir avec aucun scientifique fou, qui n'est pas bossu et qui est un méchant à part entière. Ce n'est pas un vulgaire serviteur: il est fourbe et contrôle le Monstre. (En passant, c'est dans ce film, Son of Frankenstein, que le Monstre porte son costume alternatif classique, la funky toge de laine...)

Le seul serviteur se nommant Igor assistant un scientifique fou semble venir de House of Wax, le remake de 53 où il y eu d'ailleurs confusion; c'était le nom du docteur dans l'original! En plus, ce n'était pas plus un bossu et il était joué par... Charles Bronson...Wow. Mon monde s'écroule!

Décidément, la confusion qu'a créé le mythe de Frankenstein est fascinante. On donne le nom du Docteur au Monstre, on créé le mythe de l'électricité comme méthode de création et tout le monde pense que c'est dans le roman de Shelley et on mélange les caractéristiques de 3 personnages ensemble pour créé un nouvel archétype. Finalement, c'est un délicieux cas de métonymie: tous les scientifiques fous feront un jour leur Frankenstein avec l'aide d'un Igor.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire