dimanche 29 novembre 2009

Geek Chronique 24: La Science des onomatopées dans Incredible Hercules...

Je confesse une petite transgression. Bien que ce blogue est l'extension d'une émission de web radio parlant de cinéma, vous aurez remarqué que des références à la bédé y pullulent constamment, bien malgré moi. C'est que, voyez vous, au delà du simple fait que je suis un geek affirmé et confirmé, Les Mystérieux étonnants, excellente émission sur les ondes de Choq.fm, couvre ce terrain avec l'énergie qu'on lui connaît, en radio comme sur leur blogue... Loin de moi l'idée d'empiéter sur un territoire déjà très bien couvert. Pour cette raison, quand l'inspiration me prend de vous entretenir sur le sujet, je me fait un devoir d'envoyer mon papier à mes compatriotes de radio, où on me permet de déblatérer sporadiquement. Pour les remercier de me fournir cette excuse, je leur fait ce petit cadeau.


Depuis décembre 2007, dès le numéro 111, le comic The Incredible Hulk est devenu, non sans une petite pointe d'humour, The Incredible Hercules. En deux ans, à l'insu de plusieurs lecteurs, c'est devenu la publication la plus jouissive de Marvel, touchante et humoristique, pleine d'action et de concepts saugrenus. C'est aussi devenu le meilleur buddy book depuis Archer et Armstrong; Hercules est désormais indissociable de son partenaire, Mastermind Excello AKA Amadeus Cho, jeune coréen et septième individu le plus intelligent du monde. Les degrés d'humour dont Pak et Van Lente infusent la série sont prestigieux mais je crois que personne ne s'est rendu compte de la petite révolution qu'ils opèrent dans le domaine trop peu étudié de l'onomatopée. Ce sont des vrais génies. Exemple: Vous pouvez sans doute associer ces onomatopées à un héros précis: Snikt...Twipp...Bamff (Wolverine, Spiderman, Nightcrawler). Mais saviez vous que le coup le plus puissant donné par un cogneur lourd dans Marvel fera toujours invariablement KRAKADOOM ou BRAKADOOM, que ce soit une droite de Hulk, une gauche de Thing ou le marteau de Thor? Et que Hercules est tellement fort qu'il peut à volonté ajouter une syllabe à ses coups et faire un BRAKAKRAKADOOM?
Les onomatopées de Incredible Hercules vous parlent! C'est prodigieux! Écoutons les!!!

Numéro 115: Une bombe explose en faisant tellllllllement SOOOOOO KLARG...
Numéro 115: Quand quelqu'un frappe comme une moumoune sur Hercules, tel son frère Arès ici même, ça fait un faible CHMP (chump=minable). CHUMP, c'était l'insulte préféré de Muhammed Ali quand quelqu'un le cognait faiblement...
...et Hercules de rétorquer avec 15 mornifles de force variable (les Whams n'ont pas tous la même taille) faisant SMASHER le plancher mais continuant dans le processus à WHAM WHAMER dans la yeule de son frère qui fait un ridicule et patibulaire grr.

Numéro 116: Pour un de ses douze travaux, laver les écuries horriblement sales du roi Augeas, Hercules fait dévier le cours d'une rivière en un grand BWARSH.

Numéro 117: Quand un super-héros canadien (ici, Gardian) se fait péter la yeule, ça fait évidemment KNADAGH! Ca-na-da-ARRRGH. Traduction québécoise: Canadayoye!
117: Quand Hercules varge dans un truck, ça mène un osti de train. JOOM-BABACK-RACKA-JRUMMM!
Numéro 118: Quand toute pète, on entend le son d'une PANIK-AKAK!!
Numéro 119: Quand un vaisseau céleste s'écrase, ce qui est chose rare, le bruit donne QUAKTASH-TAKRAKSH-TAFRAK-WOYM!!!!
Numéro 119: Protégeons Snowbird, la petit québécoise d'Alpha Flight! KWA BAK! (Québec en angla!)
119: Les trolls ne sont rien d'autre que des PWUNKs, c'est bien connu!
119-Quand on éteint un démon de feu avec un démon d'eau, l'onomatopée devient littéralement une métonymie (EX-TiNG-SSHHHHHHHHH-extinction)
120: Celui-là, je vous le traduit: le démon qui gigote à besoin d'espace (même l'onomatopée prend trop de place!). Donc il fait WAKACHA-KABOOM! 120:Littéralement une attaque de craque!
121:Pour Cho, il est question de bien se positionner pour ne pas mordre la poussière.
120:Quand Hercules parle trop au lieu de combattre, une onomatopée d'explosion l'invite à "SHuT UUUUP!"... 121: Des amazones font péter la baraque à grand coup de GIRLPOWER OOOOOOMMM!
122: Namor est un JERK. Il mérite de s'en faire CRAKJAMMer un bon.
122: Faut séparer les petits garçons qui se tiraillent. Enwoèye! Skram!
123:Krak Kin a jaa= A crack in da jaw= se faire éclater la machoire= Quin toé!

124- NUHKKRAK= nutcrak= casse-noisette au sens littéral. BRAKKITUPP=break it up=fait pu jamais ça ma sacrament! 124:Celui là est incroyable. Hercules et Namora sont en train de casser la gueule à Atlas devant la maison blanche. En lui pétant la face, ils changent l'axe du monde. BARRAKKAALCTD, c'est Barack elected! Tout le no 122 (sortie en Janvier 2009!) est une vaste métaphore pour le besoin de changement aux États-Unis.
126 et 128: BRAAKeNSuTFF=Breaking stuff= Péter des affaires. MAKAMESS= faire un bordel. Hercules adore ça! 129: N-TU-DASUNN!= Into the sun=Jusqu'au soleil. Littéralement, encore. 129: BRAKKAFACE!=Break a face= Casser une yeule en sang!
129: Le personnage qui est K.O est nul autre que Marvel Boy, création de GRANMMORRisson. Je pense que cette mornifle, c'est directement à Grant Morisson qu'il la donne. 129: HEDDCRACK + DUBBAPOW= Double POW!
129: C'est moins le NUTCRAK que la réponse de Hercules qui est ici géniale.
130: Zeus donne une leçon non méritée à son fils. PAPASOK=Papa suck=Tu pues l'pére!131: JAWCRAK= Machoîre pété. CRACKAJAMMATU= Crack a jaw me too= Toi aussi d'abord.

131: Ok celle là elle est vertigineuse. Pendant que Hercules se bat en enfer, il est lancé à travers un paysage infernal inspiré du peintre BOSCH, bruit d'ailleurs produit par sa collision. Si vous ne comprenez pas la référence, il est peut-être temps de...
...réviser vos cours d'histoire (art history= ARHISDOREE!) Ouf!
131: Dans la mêlée, Sisyphe (Sisyphus en anglais) voit enfin le fardeau de sa pierre réduit en poudre (POWDA=powder). Mailheureusement, la pierre éternelle se refait en un SISY-POOF (Son nom, mais aussi une insulte qui veut dire tapette deux fois plutot qu'une). 131: BICHSLAPP= Bitch slap= le légende entend généralement du bitch slap qu'elle est une claque donnée vigoureusement de l'envers de la main par un proxénète pour ramener sa péripathéticienne à l'ordre et-ou la discipliner. 132: CRACKAHUMMA=crack a hummer=Pète un Hummer sur un troll! 136:C'est Hercuthor contre Thorcules qui a donné le premier coup...un sucker punch! 138: BREVOOORTED: Censuré par le rédacteur en chef Tom Brevoot, très attentif aux dangers des poursuites judicières.
Et je n'ai mis que mes préférées! Il y en a des centaines!
En quittant les aminches, je vous laisse sur une onomatopée unique dans tout l'histoire de Marvel, celle-là aussi générée par Hercules. C'est le moment qui a déterminé mon amour pour le personnage. On le trouve dans le numéro 4 de Hercules:Prince of power mini-série publiée en 82 par Bob Layton.
Pour sauver une planète d'escargot humain (passés maîtres dans l'art de la distillerie) de la faim cosmique de Galactus, Hercules a un plan; trinquer avec lui et glisser dans son verre à son insu l'alcool le plus intoxicant de l'univers! Le plan réussi, mais pas tout à fait comme Hercules l'avait prévu...Galactus est crampé!!!! Parce qu'il n'a pas rit depuis des éons, il épargne la planète! (je pense que c'est d'ailleurs la seule fois que Galactus ôte son casque...il a chaud t'sais.)

4 commentaires:

  1. Enorme, excellent boulot, bravo

    RépondreSupprimer
  2. Comme mon prédécesseur.
    Superbe & étonnante révélation.

    Félicitations !

    RépondreSupprimer
  3. Merci les mecs. Malheureusement, cette série rend l'âme. Maudite engeance!

    RépondreSupprimer