lundi 9 février 2009

Les Parents et le cinéma pour enfants


Actuellement, si vous avez entre 25 et 33 ans, que vous êtes québécois ou pire, montréalais, potentiellement traversés par l'ennui et torturés par les conventions, les hormones ou le cocktail corrosif des deux, les chances que vous soyez en train de tenter de produire une copie miniature de vous même gorgé jusqu'au yeux de vos convictions est très élevé.


Le jeune québécois a pris l'avenir de la nation dans ses mains et a entrepris de chier des rejetons à une vitesse alarmante. Et comme nous avons tous été élevé en partie par la télévision, il est évident qu'une bonne partie d'entre nous allons prostrer nos avortons devant le tube pendant des heures pour une décennie afin qu'ils ferment leur gueule.

Accrochez vous braves gens, vous allez voir le même film des dizaines de fois pour les prochaines années. Vous allez vouloir vous crever les tympans à grands coups de tournevis pour ne plus attendre certains sons, certaines voix constamment répétés dans les films de vos enfants.


C'est par sollicitude pour vous autres, pauvres de vous, que nous parlerons cette semaine de films pour enfants peu connus, question de donner une alternative variée dans le menu audiovisuel de votre mioche et de conserver le peu de votre équilibre mental.


Les films: The Three lives of Thomasina (1964), une production assez peu connue de Walt Disney avec le récemment éteint Patrick McGoohan. Selon l'auteur de bande dessinée Grant Morrison, tous les secrets de l'existence sont révélés dans ce film.

L'autre film sera le comédie musicale Tom Thumb (1958) du génie George Pal. Je vous met au défi de ne pas tomber en amour avec ce bijou. Pour vous convaincre, cette scène exceptionnelle, absolument hypnotisante, magique peu importe votre âge...








1 commentaire: