samedi 28 mars 2009

Je suis un trekkie fini...

Crisse que ça fait du bien de le dire, ouvertement, au delà de tout principe de honte, ou même de simple auto-dénigrement surjoué de geek récalcitrant bien conscient du ridicule de la chose étant si souvent l'apanage du trekker modéré . Comme si le fait d'être Trekkie devait être forcément doublé d'une bonne dose de cynisme envers la chose. Fuck it. Fuck this shit.

Je suis un trekkie, point à la ligne, je le dis enfin pour la première fois sans l'ombre d'un doute. Mon amour pour la franchise est inconditionnelle et enfin totalement assumée. Je suis prêt à défendre mon statut de Trekkie avec violence, quitte à te péter la yeule en sang et à te pisser dans la cornée pour que ça te brûle le regard quand tu penses à ta mère, osti de lècheux de trace de breaks. Ma blonde porte ce t-shirt et elle est plus belle que la tienne qui a une moustache et une hygiène vaginale tellement négligée que lui parler au téléphone demande une constante suppression de mon gagh reflex...un trekkie vient d'insulter ta blonde en faisant un jeu de mot!
J'aime le show original, TNG, DS9 STV, le dessin animé...j'aime même Entreprise. J'aime les films, les romans, les comics, les figurines, les pièces de Shakespeare et le death metal en klingon, j'ai même les 3 (3 crisse!!!) crossover avec les x-mens et je rie comme un crisse de maniaque quand Bones et Beast sont confus quand on demande pour "docteur McCoy" et quand personne ne semble comprendre pourquoi Prof X et Picard sont presque identiques. J'aime les Tribbles, les Rules of Acquisitions, le red-shirts décédés, Seven of Nine et Q, le mugato et Feyk'ler, je sais que le chat de Data s'appelle Spot, que Troy aime le chocolat à en crever, que Geneviève Bujold devait jouer le Capitaine Catherine Beauchemin dans Voyager, que le meilleur ami de Worf à l'académie est un homme de pierre qui est le chef de la sécurité dans le USS Excalibur, le vaisseau des romans de Peter David, New Frontier. J'aime les blagues de nerds trekkiennes, les combats imaginaires entre capitaines, le fan fiction. Je me suis même donné la peine de me demander sérieusement si Capitaine Kirk se préparait à baiser une Orion Slave woman dans la bande-annonce du nouveau film...et ben oui... COME ON. Elle est verte. Je le sais tabarnac. On voit bien. Regarde:

Bref, j'aime tout de Star Trek. Tout. Enfin avoué, sans réserve. Star Trek est un accomplissement culturel immense, une religion contemporaine où les mantras sont portés par une mélange subtil entre le divertissement et la contemplation. Quand je regarde le poster officiel film du prochain, je suis littéralement ému. On est rendu là. Vous en connaissez vous des franchises qui peuvent se permettre une image de promo si conceptuelle et simple, presque abstraite, sans le moindre risque de ne pas être reconnue? De l'art...je ne blague pas.

Trek is a beautiful thing. Le prochain film? Eh bien...j'ai hâte. Et ton père peu me gruger la bitte.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire