jeudi 4 juin 2009

Au revoir, David Carradine...

Un des gars les plus cool du monde sort par la grande porte en se pendant. Menait il son ultime combat contre un ennemi trop fort (alzheimer, sida, cancer ou pire, le désespoir) ou est-il allé trop loin dans son trip auto asphyxie masturbatoire (George Carlin, you knew it allllll along?
Weeellll...Prescribe the malingerer with a fucking can o'peaches and show him the fucking door...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire