jeudi 17 septembre 2009

Geek Chronique no.16: Le psychodrame super héroïque, dans une ruelle près de chez vous

Ceci n'est pas une entrée de blogue sur l'éventuel film de Matthew Vaughn, Kick-ass, adapté de la bédé du même nom. J'ai eu un frisson ce matin en lisant cet article sur cyberpresse. Jean-Michel Berthiaume, mon pote de route au sein de ce blogue, participait jadis à l'émission de pop culture les Mystérieux étonnants. Je me souviens vaguement d'une émission où il parlait de la bédé mentionnée plus haut (où était-ce Wanted, je n'en suis pas sur. Je n'arrive pas à retrouver la dites émission dans les archives). Emporté par un vent hystérique de spéculation, quelque peu fébrile -je me souviens qu'il avait commencé son schtick par un "Bon là là...y s'passe quelque chose" haletant -, il avait suggéré que le comic Kick-ass, directement ou non, en corrélation avec la surexposition actuelle de l'archétype super héroïque dans la culture de masse, sonnerait le coup d'envoi mémique d'un phénomène viral, le super héros live. Des gens qui enfilent des collants et patrouillent les rues, cherchant à défendre la veuve et l'orphelin.

À peine deux ans plus tard, le phénomène se manifeste peu à peu. Du simple cosplay public, on retrouve maintenant des gens qui patrouillent les rues toute la nuit, qui ont des identités secrètes et des noms de code. Ce qui a commencé comme simple mode devient peu à peu un phénomène culturel hautement viral. C'était précisément le sujet (le dessein?) de Mark Millar avec son Kick-ass.

Chaim Lazaro AKA Life

Ça ne s'arrête pas là. Fétichisme oblige, on trouve même un registre de Super héros véritable actuel (Tony Stark was right!), le World Superhero Registry. Ils ont aussi des pages Facebook et Myspace. On peut d'ailleurs voir certain d'entre eux dans le matériel supplémentaire du Director's Cut de Watchmen. On peut être fier: le communauté super héroïque a même son représentant canadien, Polar man (Alpha Flight au complet peut aller se rhabiller. They we're wrong! ). Il vous protège ET tasse la neige. My kind of hero! Vous me direz que donner de l'attention à ces malades, positive ou négative, comme je suis d'ail leurs en train de le faire, ne fera qu'empirer cette psychose collective. J'imagine mon pote Jim arborer un sourire narquois en lisant ces lignes (The Jimster was right!).

Mais vous savez, ce phénomène, tous lecteurs de comic-book, moi y compris, l'attendent depuis un bout de temps. Dans le fond, on en crevait d'envie. Est-ce que c'est étrange, inquiétant, downright creepy? Tout a fait. Great isn't it! Que le psychodrame commence. Excelsior!

Cliquer sur la photo pour un registre des héros en activité...


Aucun commentaire:

Publier un commentaire