lundi 28 septembre 2009

Geek Chronique no.18: Who watches The Incredibles?

Dernièrement, une envie folle de regarder Watchmen me saisit. Je ne perd pas une seconde et je pop le blue ray dans le trucmuche. Vous le devinez, je ne fais aucunement partie des nombreux détracteurs du film. J'ai l'ai beaucoup vu et il continue de m'enchanter.

Un brin d'excitation quand le film commence avec des documents d'archives nous montrant en condensé l'histoire des grands super héros. Ensuite, de l'ancienne génération, nous sommes introduit à la nouvelle. Dès le départ, sans que nous le sachions, des rangs de cette génération nous proviendra le plus dangereux des vilains, un mégalomane blond avec un petit masque plein de ressource qui ourdit des sinistres plans de domination mondiale.

On enchaîne...un crime crapuleux est produit dans un building, accompagné d'une chute bien emblématique.


Par le biais
des médias, nous apprenons que les héros ont eu par le passé à se retirer, forcés par le gouvernement et la pression d'un public réfractaire. Les médias en feront craquer plus d'un...



En fait, la population en a tellement marre des capes qu'elle brûle publiquement des effigies de super héros...

C'est sans compter ceux qui sont morts par accident, trop galants et stupides...le cape coincée à la mauvaise place...

Cette situation est gérée secrètement par nul autre que Richard Nixon qui fait collaborer encore secrètement certain héros.

Le film porte une attention toute particulière à un héros bedonnant et nostalgique de ses années d'héroïsme. Ses capacités sont grandes mais il est figé de peur dans son quotidien et les breloques de son passé d'aventurier.

Les vieux héros se réunissent pour évoquer avec humour des savoureuses anecdotes de super vilains...il est moins question pour ces héros de sauver des vies et de combattre le crime que de se souvenir d'une époque où tout était possible et excitant.

En entendant un signal de radio de police à propos d'un incendie, enhardis par leurs anecdotes, les héros décident d'intervenir et sauvent les gens...

Ce retour à l'aventure permet à nos héros de retrouver la...vigueur d'antan.

Mais le pire reste encore à venir: nos héros apprennent que les super héros du passé disparaissent mystérieusement peu à peu. Quelqu'un connaissant leur identité secrète serait-il responsable?
Ils vont demander de l'aide à un vieux compagnon du passé, riche à craquer, un peu mégalo, qui vit dans un building qui célèbre les icônes héroïques du passé.


Nos héros apprennent que l'un des leurs est à la tête d'un sinistre complot incluant une grosse pieuvre expérimentale et l'assassinat des super héros survivants...ils tentent de déjouer le complot en se rendant dans la base du vilain jadis héros, immense complexe situé au coeur d'un environnement inhospitalier.

Notre vilain veut faire sauter la ville avec sa pieuvre et faire passer la blâme sur le dos des héros. Selon une vaste et complexe mise en scène, il deviendrait lui même un héros en aidant à rebâtir les dommages. Le long travail d'une vie à comploter...


À toutes les fois que je regarde Watchm...wait. Wait... a little...minute...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire